L'instrumentation

L’OCT ou Tomographie par cohérence optique

L’OCT permet de faire un scan de la rétine et d’en ressortir des images des différentes couches rétiniennes afin de dépister et de suivre plusieurs pathologies telles la dégénérescence maculaire (DMLA), le glaucome, la rétinopathie diabétique, l’œdème maculaire diabétique et plusieurs autres. L’imagerie par OCT est non invasive, sécuritaire et se fait en quelques secondes. L’OCT permet donc d'obtenir un point de comparaison, de suivre la progression d'une pathologie et de consulter d'autres spécialistes ou collègues au besoin.

Les champs visuels

Les champs visuels automatisés Humphrey et FDT détectent de façon précoce les atteintes du nerf optique causées par le glaucome, par des maladies de la rétine ou par des atteintes neurologiques (tumeur cérébrale, AVC...)

La pachymétrie

La pachymétrie mesure l'épaisseur de la cornée (structure transparente du devant de l'œil). Elle permet d'obtenir une plus grande précision lors de la mesure de la pression intraoculaire. Celle-ci est un indicateur important pour le dépistage du glaucome et de l'œdème cornéen. De plus, l'épaisseur de la cornée est une valeur importante afin de savoir si le patient peut être un bon candidat pour une chirurgie réfractive au laser.

La meuleuse automatisée

La meuleuse automatisée taille les lentilles de vos lunettes de façon précise et permet d'adapter la grandeur et la forme des lentilles. Elle peut tailler tous les types de verres clairs ou solaires, avec une monture métal, plastique ou avec un fil de nylon. Elle permet de pouvoir tailler les verres en bureau et donc de vous offrir vos lunettes dans un délai plus court voir même parfois le jour même.

Le biomicroscope

Le biomicroscope est l'instrument utilisé par l'optométriste lors de l'examen de base. Il permet d'évaluer la santé du segment externe de l'œil (paupières, cornée, cristallin, conjonctive...). Il est également utilisé afin d'évaluer l'ajustement des lentilles cornéennes (relation avec la cornée, mobilité et centration). Grâce à l'ajout d'une lentille appelée Volk, ce même appareil permet d'évaluer la santé du segment interne de l'œil (rétine, nerf optique, macula...).

Les différents tonomètres (tonométrie à air et Goldmann)

Les différents tonomètres (tonométrie à air et Goldmann) permettent d'évaluer la pression intra-oculaire de votre œil, afin d'éliminer les risques de glaucome et d'hypertension oculaire.

L'auto-réfractométrie

L'auto-réfractométrie est effectuée lors des tests préliminaires. Elle permet d'obtenir une estimation de la puissance de l'œil. De plus, elle transmet à l'optométriste les courbures de l'œil.

Le kératographe-topographe cornéen K5 d’Oculus

Le kératographe-topographe cornéen K5 d’Oculus: permet d’évaluer la courbure de la cornée. Il permet de détecter différentes anomalies, tels le kératocône, la pellucide marginale, les traitements post-lasik etc, et d’en évaluer la progression. Cet appareil est également primordial afin d’effectuer le traitement d’orthokératologie, et aide à l’établissement des paramètres des lentilles cornéennes rigides. L’Oculus est également utilisé pour diagnostiquer et suivre la sécheresse oculaire. En effet, il permet de mesurer la quantité et la qualité des larmes, et de vérifier la santé des glandes de Meibomius grâce à une imagerie par infrarouge.

Topographe Optika